Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 18:25

Etape 1 : Garry Kasparov fait escale à Clichy !

Capture-d-ecran-2011-09-23-a-18.32.15.pngGarry Kasparov remporte son match d'exhibition face à Maxime Vachier Lagrave par le score de 1,5 contre 0,5.
(Photo : Europe-Echecs)


Garry Kasparov était présent le samedi 17 septembre à Clichy pour un match d'exhibition qui l'opposait à Maxime Vachier Lagrave, le numéro 1 français. Depuis le 11 mars 2005, et l'annonce inattendue de sa retraite échiquéenne, celui que beaucoup considère comme étant le meilleur joueur de tous les temps, celui qu'on aime appeler le King n'avait fait que de rares apparitions devant un échiquier. Malgré ce statut d'inactif, le treizième Champion du Monde, fidèle à lui-même et à l'orgueil qu'on lui connait, a tenu à remporter ce match coûte que coûte. Bien sûr, le temple d'une telle légende, et même face aux entailles du temps, ne pourra jamais vraiment disparaître, mais on imagine bien que Garry n'était pas contre un petit coup de dépoussiérage !


Vidéo résumé de l'escale clichoise de Garry Kasparov.
(Crédit : Europe-Echecs)

 

Dans une première partie extremement tendue, Maxime Vachier Lagrave, avec les pièces noires opte pour une défense sicilienne dans laquelle Garry Kasparov prend rapidement la paire de fous mais en échange les Noirs disposent d'un solide contrôle du centre. Le King annonce rapidement la couleur, et envoie littéralement tous ses pions de l'aile roi sur le roque ennemi, les poussées f5 puis surtour g4 sont une grande prise de risques, mais le russe veut faire parler sa paire de fous. En réaction, fidèle à la règle classique : " Attaque à l'aile, réaction au centre ! ", Maxime Vachier Lagrave répond par la poussée ...d5 qui semble libérer son jeu, il s'ensuit de grandes complications dans laquelle chacun des deux camps va jouer sur ses avantages, finalement c'est Garry Kasparov qui aura le dernier mot dans un ultime thème tactique qui le mène finalement à la victoire !


Analyse de la première partie Kasparov-Vachier par le Maître International Andrew Martin.
(Vidéo : Chessbase.com)

 

Quelle serait la réaction du numéro 1 français dans la seconde partie ? Il dispose des pièces blanches et l'enjeu était grand, ce serait surement sa dernière et unique chance de l'emporter sur Garry Kasparov, la légende vivante des échecs ! La partie débute et les deux joueurs optent pour une défense espagnole, mécaniquement les deux joueurs débitent leurs premiers coups en deux temps trois mouvements, un classique apparaît sur l'échiquier : le rapport entre les pièces mineures ! Les deux cavaliers de Vachier-Lagrave face à la paire de fous (encore une fois !) de Garry Kasparov, mais devant le caractère plutôt fermé de la position, on aurait tendance à penser que les Blancs disposent d'un petit avantage... Mais devant la ténacité du treizième Champion du Monde, la position reste stable et c'est finalement finalement le russe qui trouve du contre-jeu, mais heureusement pour le français, devant la précarité des deux rois, c'est finalement l'échec perpétuel qui s'impose et les deux joueurs se quittent sur une partie nulle qui scèle la victoire du russe dans ce match d'exhibition !

 


Analyse de la deuxième partie Vachier-Kasparov par le Maître International Andrew Martin.
(Vidéo : Chessbase.com)


Etape 2 : Le discours devant le Parlement Européen.

Mais ce n'était que la première étape d'un séjour parisien qui a débuté le 15 septembre et qui se termine le 19, après l'avoir remporté sur Maxime Vachier Lagrave, Garry Kasparov, peu après 18h, s'est arrêté quelques instants dans un lycée pour une initiation scolaire au jeu d'échecs au sein d'une classe, c'était la mise en pratique directe de la Kasparov Chess Foundation, rien de mieux que le russe lui-même pour la décrire :
«Dans une époque où l'Education doit faire à de significatives restrictions budgétaires, il est plus que jamais nécessaire de permettre au plus grand nombre d'étudiants possibles d'accéder au jeu d'échecs.  »  

 

Capture-d-ecran-2011-09-23-a-19.28.54.pngUne fondation comme support d'un développement échiquéen à l'échelle mondiale.
(Photo : Kasparov Chess Foundation)

 

Le développement du jeu d'échecs dans le milieu scolaire semble être le nouveau cheval de bataille du King qui laisse som combat politique de côté et se concentre sur ce nouvel objectif, il a rencontré de nombreuses personnalités influentes et politiques durant son séjour à Paris, changer les choses c'est son but ! D'ailleurs sa fondation affiche déjà quelques belles réussites : aux Etats Unis, près de 3500 écoles ont intégré le programme " Teaching Chess Step by Step " de sa fondation, mais pour le russe en ligne de mire, il y a surtout son discours devant le Parlement Européen à Bruxelles le 20 septembre 2011 ! Pour l'occassion, il sera accompagné de Judit Polgar, existe-t-il vraiment meilleurs ambassadeurs que le meilleur joueur de tous les temps et la meilleure joueuse de tous les temps pour faire bouger les choses ?

 

europe.jpgGarry Kasparov, défendant son projet devant le Parlement Européen.
(Photo : Fédération Française des Echecs)

 

Tandis qu'en France, les négociations entre la Fédération Française des Echecs et l'Education Nationale pour l'enseignement du jeu d'échecs dans le milieu scolaire sont en bonne voie, on rappellera d'ailleurs qu'à l'heure actuelle il existe de nombreux enseignements facultifs du jeu d'échecs dans les écoles sous divers formes et qu'aussi par exemple le jeu d'échecs est un option facultative au baccalauréat dans de nombreuses académies, au niveau européen, il s'agit encore d'impulser un nouvel élan à un projet qui n'en est qu'à ses débuts. La Fédération Française des Echecs nous fait part de son compte rendu de l'intervention de Kasparov devant le Parlement Européen : " Cette audition publique du champion azéri, soutenue par plusieurs députés européens, était le préalable à une éventuelle introduction du jeu d'échecs à l'école dans l'Union. Assisté de Jan Callewaert, chef d'entreprise et président de Kasparov Chess Foundation Europe, Garry Kasparov a rappelé les nombreuses qualités développées par le jeu d'échecs. "

Cependant l'impact médiatique a-t-il été au rendez vous ?

 

Capture-d-ecran-2011-09-23-a-20.32.19.png
Garry Kasparov à Clichy en compagnie de Dan Antoine Blanc Shapira, son fidèle collaborateur.
(Photo : Europe Echecs)

 

Etape 3 : L'impact médiatique ! 

Oui, côté français le Parisien l'évoque dans son édition en ligne du 19 septembre 2011 :
«Le légendaire joueur d’échecs russe Garry Kasparov, était hier au lycée Auffray à Clichy pour faire la promotion de sa discipline à l’école. Il présentera son programme Chess in Schools mardi, au Parlement européen. Après une initiation avec des enfants de la ville, le citoyen d’honneur de Clichy a affronté de jeunes champions français. »
Comme en atteste la Fédération Française des Echecs, lors de cette journée exhibition, il y avait aussi d'autres grands quotidiens comme Le Figaro ou encore Le Monde, on notera aussi la présence du mensuel Le Point. Côté télévisions, BFM TV était présent pour réaliser un reportage : cliquez ici pour le visualiser.

Au niveau international, on notera par exemple l'article du Washington Post :

 

Capture-d-ecran-2011-09-23-a-21.15.33.pngL'article du Washington Post.
(Photo : Washington Post)

 

Mais bien sûr, il s'agit de sortir de l'épiphénomène, l'intervention de Garry Kasparov au Parlement Européen va dans ce sens, mais pour renforçer la possibilité d'une action politique, il s'agit de trouver scientifiquement les intérêts du jeu d'échecs dans le milieu scolaire, est-ce possible ?

Etape 4 : Le jeu d'échecs améliore-t-il réellement nos capacités intellectuelles ?

De nombreuses études ont montré l'apport que pouvait représenter le jeu d'échecs pour le milieu scolaire :

- Dans une étude 1974-1976 en Belgique, un groupe expérimental de joueurs d'échecs d'élèves de CM2 ont éprouvé un gain statistiquement significatif dans le développement cognitif par rapport au groupe témoin de contrôle, en utilisant des tests de Piaget pour le développement cognitif.


- Dans une étude en 1977-1979 à l'Université chinoise de Hong Kong par le Dr Yee Fung Wang, les joueurs d'échecs ont montré une amélioration de 15% des scores aux tests mathématiques et en sciences.


- Une étude de quatre ans (1979-1983) en Pennsylvanie a constaté que le groupe expérimental jouant aux échecs avait constamment dépassé les groupes témoins engagés dans d'autres programmes expérimentaux sur le développement des capacités intellectuelles, en utilisant des mesures d'évaluation de pensée critique Watson-Glaser et les tests de créativité de Torrance. 

 

GMED_4D751E6D-687C-481A-B9FB-DB68095B506B.JPGLe jeu d'échecs enseigné à l'école : d'une utopie à une réalité ?
(Photo : Jean-Paul Domb)

 

Etape 5 : Des précédents dans d'autres pays ?

Les Échecs font partie des programmes scolaires dans près de 30 pays. Au Venezuela, en Islande, en Russie et d'autres pays, les échecs sont une matiére scolaire dans toutes les écoles publiques.

Le Canada utilise une série de manuels scolaires appelés " Challenging Mathematics ", qui utilise les échecs pour enseigner la logique et la résolution des problèmes du CE1 à la 5ème. Aprés l'introduction de ce programme, le score moyen de résolution des problèmes des élèves dans la province est passée de 62% à 81%. La province de Québec, où le programme a été introduit, a les plus hautes notes de mathématiques au Canada, et les scores du Canada sont meilleures que celles des États-Unis sur les examens internationaux de mathématiques.

Cependant, Norbert Engel met en avant une thèse, une des raisons qui pourrait expliquer la difficulté qu'ont les échecs à s'introduire dans le milieu scolaire serait le fait que le jeu d'échecs serait considéré comme un concurrent aux autres matières, plutôt qu'un complément. Ainsi, pour s'améliorer en mathématiques, on préférerait prendre deux heures supplémentaires de soutien en mathématiques, plutôt que deux heures d'échecs. Au contraire, les Arts Plastiques par exemple sont eux reconnus pour améliorer des caractéristiques propres qui ne peuvent l'être autrement. Ainsi, au delà d'études scientifiques, ce serait aussi une barrière psychologique qu'il s'agirait de briser...

Etape 6 : Et après ? 

 

Henri-Carvallo.JPGHenri Carvallo, le nouveau président de la Fédération Française des Echecs.
(Photo : ChessCake)

 

On peut saluer l'initiative de Garry Kasparov, et avec lui celle de la Fédération Française des Echecs aussi. D'ailleurs, le 16 juillet dernier, le nouveau président de la FFE, l'a dit lui-même dans une interview pour ChessCake (revoir l'interview : cliquez ici) : " Nous avons atteint cette année notre niveau record en nombre de licenciés. Je souhaite que ce mouvement puisse s’amplifier en favorisant le développement de masse, notamment en milieu scolaire. Léo Battesti, Vice-président et Jérôme Maufras, membre du bureau, participeront activement à cet effort. Les Echecs en milieu scolaire peuvent bien sûr nous apporter des licenciés, mais je pense aussi à ce que les échecs peuvent apporter à l’éducation : la structuration du raisonnement, la  confiance en soi et la gratification apportée par une activité où le milieu social d’origine n’est jamais discriminant. ". Espérons que tout cela va porter ses fruits, car l'action politique nécessite beaucoup de ténacité et de patience !

Partager cet article

Repost 0
Published by ChessCake
commenter cet article

commentaires

ChessCake en...

drapeau-britannique.jpg   drapeau_allemand.jpg   drapeau-espagne.gif

Recherche

Suivez ChessCake sur...

facebook logo 100182759 s      flux rss       twitter logo     plus_google.gif

Rédacteurs